Thot - Artefacts égyptiens de F1ADC

Aller au contenu

Menu principal

Thot

Thot est représenté en singe, en ibis ou en homme à tête d'ibis. Il n'est associé à aucune déesse. Son lieu de culte principal était à Hermopolis. L'ibis est à l'origine lar eprésentation animale du nome d'Hermopolis. Après Héliopolis et Memphis une nouvelle cosmogonie apparait à Hermopolis. Un oiseau mythique, le "grand caqueteur", Thot sous la forme d'un ibis, vint pondre un oeuf sur la butte primordiale qui émergea à Hermopolis. Huit entités (l'ogdoade constituée de 4 grenouilles mâles et de 4 serpents femelles) veillèrent sur l'oeuf d'où jaillit le soleil. Une autre version fut donnée : un lotus (Néfertoum) surgit des flots du Noun et laissa échapper le soleil (Rê) lorsqu'il s'épanouit. Thot absorba très tôt Hedjour, divinité se manifestant dans un singe, qui était vénéré en Haute Egypte depuis les temps les plus reculés (époque prédynastique). De plus en plus populaire, Thot absorba aussi les fonctions de Seshat, mais la garda à ses côtés comme assistante. Ainsi il symbolise la sagesse égyptienne, il est le créateur de l'écriture, le Verbe de Ptah. Thot sait tout, il connait tout. Il fut présent dans de nombreux temples à travers l'Egypte dans lesquels des chapelles propres lui furent attribuées. Dans son grand temple d'Hermopolis, Amenhotep III y fit sculpter, entre autres, des statues monumentales (5m de haut, 35 tonnes) de babouins pour l'honorer. Comme Khonsou, Thot est un dieu lunaire. Selon une légende, Rê, trouvant que les ténèbres étaient trop denses pendant sa course nocturne, demanda à Thot de le remplacer dans le ciel par une lueur plus pâle, ainsi il devint la lune.

 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu